Accueil

Alors que le marketing urbain s'applique aujourd'hui à cerner l'identité des villes pour mieux la mettre en exergue, ce colloque international propose de réfléchir sur les systèmes de représentations des villes portuaires européennes de l'Atlantique et de la Méditerranée, du XVIIIe siècle à nos jours. La relation entre ville et port – nous traiterons ici exclusivement des ports maritimes – ne va pas de soi selon les types d'activités et les époques. Le rapport des sociétés urbaines à l'espace et aux activités portuaires a en effet pu varier d'intensité et de nature alors que la longue période considérée permet d'envisager des phases de développement de l'activité, de déclin et de restructuration urbaine. Les quais sont à cet égard la ligne de contact entre ville et port ; ils gardent la trace de ces transformations et ont suscité des représentations qui ont varié dans le temps. En outre, la ville portuaire est dans son identité, particulièrement tributaire des rapports entretenus avec l'extérieur, les autres peuples, les autres mondes. On analysera aussi bien le regard qu'elle porte sur elle-même, que le regard qui est porté sur elle depuis l'extérieur, on envisagera également sa perception de l'autre (migrants, touristes...) et des mondes lointains. Des sources variées pourront être mobilisées : artistiques, littéraires, administratives, orales, écrites, photographiques, radiophoniques, cinématographiques, télévisuelles, numériques, etc.

Personnes connectées : 2